Bernard Bensaïd, docte gestio : première faillite

Révoltez-vous, exprimez-vous, partagez !

Bernard Bensaid et sa première faillite. Que cache la liquidation judiciaire de la société Port Rive Gauche SAS ? Première faillite du dirigeant d’entreprises bernard bensaid, docte gestio. Diplômé de la prestigieuse école de Polytechnique et Président du groupe Docte Gestio. Créée en 2009, la société Port Rive Gauche SAS exploitait et louait des appartements chics. Au bord de l’eau sur le port de Marseillan. Avec une vue imprenable sur le bassin de Thau, pour les comptes de 13 propriétaires. Le soleil, la mer, les huîtres, le Picpoul de Pinet, Noilly Prat, des hébergements chics les pieds dans l’eau sur le port de Marseillan dans l’Hérault… À l’heure où le tourisme a pourtant le vent en poupe, surtout dans le sud de la France. Comment ne peut-on pas s’interroger sur les raisons d’un tel échec pour le dirigeant Bernard Bensaid ?

Bernard Bensaid et sa première faillite.
Le déshonore dans le monde des affaires !

En effet, modeste filiale dans un groupe important de sociétés constituant le groupe Docte Gestio. La société Port Rive Gauche SAS, présidée par Monsieur Bernard Bensaid, docte gestio, a déposé son bilan. Elle a été placé en liquidation judiciaire le 16 Mars 2016. Filiale de la société DG Holidays SARL (dont le gérant est aussi Monsieur Bernard Bensaid). Elle-même filiale du groupe Docte Gestio SA (dont le président est encore Bernard Bensaid). Cette société a été rachetée par Bernard Bensaid le 28 Juin 2013 lors d’un plan de cession validé par le Tribunal de Commerce de Béziers.
 
En plus, en se portant acquéreur de la société Port Rive Gauche SAS au printemps 2013, Monsieur Bernard Bensaid a pris des engagements. Maintient des emplois, reprise des contrats et des baux commerciaux. Engagements, notamment auprès du Président du Tribunal de Commerce de Béziers, Monsieur Michel Aimes, que Bernard Bensaid et son groupe n’ont semble t-il pas honoré par la suite.

Bernard Bensaid ne respecte pas ses promesses ni ses engagements !

En effet, Bernard Bensaid n’a pas maintenu les emplois. Ni respecté les baux commerciaux que la société Port Rive Gauche SAS avait contracté en 2009 avec chacun des 13 propriétaires de biens au sein de cette résidence de charme. Elle est située en première ligne sur le port de Marseillan.
.
D’ailleurs, chacun des propriétaires de la résidence Port Rive Gauche a rapidement été dans l’obligation d’engager des contentieux contre Bernard Bensaid dès 2013. Après moultes tracas et frais d’avocat, chacun des propriétaires a finalement réussi à récupérer son bien. Par contre sans encaisser l’intégralité des loyers dus sur la période.
Bernard Bensaid et la société Port Rive Gauche SAS ont été condamné à plusieurs reprises par des décisions de justice. Elles n’ont jamais été honorées par ce chef d’entreprise peu scrupuleux, sans état d’âme.

Une liquidation pour ne pas honorer ses dettes…

C’est d’ailleurs pour se soustraire à la justice que le groupe Docte Gestio, dirigé par Bernard Bensaid a décidé de ne pas honorer ses dettes. Il a laissé placer la société Port Rive Gauche SAS en liquidation judiciaire.
On peut légitimement se poser la question de la destination de l’argent des loyers dus. Et soustraits aux propriétaires pour enrichir semble t-il Monsieur Bernard Bensaid. Il se targue en plus d’un patrimoine de plusieurs dizaines de millions d’Euros ?
Où est passé l’argent dus aux petits propriétaires individuels lésés par le groupe Docte Gestio ? Ce groupe annonce par ailleurs une forte croissance et qui annonce gérer 97 résidences et hôtels sur son site internet (www.doctegestio.com).
.
Enfin, il semblerait que le groupe Docte Gestio utilise cette stratégie à grande échelle sur de nombreuses autres résidences.
De nombreux témoignages de particuliers et d’associations de propriétaires mis en difficulté par les pratiques douteuses de Bernard Bensaid, Président du groupe Docte Gestio, affluent dans ce sens.
.

À quel prix Bernard Bensaid mène-t-il ses affaires ?

Cependant, un ancien proche collaborateur de Bernard Bensaid, ou certains propriétaires lésés qui souhaitent garder l’anonymat par peur des représailles de Bernard Bensaid qui attaque systématiquement pour diffamation, ont avancé quelques pistes d’explications. Elles devraient, semble t-il, être vérifiées par le parquet financier ou un juge d’instruction.

Bernard Bensaid et sa première faillite.

Témoignages contre Bernard Bensaid, docte gestio

« Pour se soustraire à de multiples saisies sur les comptes des filiales d’exploitation intentées par les divers créanciers, Monsieur Bensaid, ne laisse jamais très longtemps l’argent encaissé de ses clients sur les comptes des filiales d’exploitation, comme Port Rive Gauche SAS. Quotidiennement, Bernard Bensaid effectue des virements pour faire remonter l’argent jusqu’à la holding du groupe, la SA Docte Gestio. Ainsi, souvent les saisies pratiquées par les créanciers sur les comptes des filiales d’exploitations sont infructueuses. Bernard Bensaid a déplacé l’argent.»
.
 « La quasi-totalité des résidences gérées par le groupe Docte Gestio ayant des contentieux lourds avec de nombreux propriétaires, on peut affirmer – sans travestir la réalité – que cette pratique est généralisée. Elle s’apparente à un système de gestion mafieux. Elle se joue de la légalité et de la complexité d’une quantité très importante de contentieux traités par de nombreuses juridictions différentes. Les Tribunaux de Grande Instance, Juges de l’Exécution, Tribunaux de Commerce, Cours d’Appel, etc. ne communiquent pas entre eux. »

Pourtant accablé, Bensaid semble tout nier…

 « Les comptes des sociétés hôtelières du groupe ne sont pas sincères. De nombreuses charges ne sont pas même enregistrées dans la comptabilité. Avec la complicité de son directeur financier, Monsieur Bernard Bensaid semble maquiller ses comptes. »
.
 « Une fois mis en difficulté auprès de leurs banques, certains propriétaires sont même acculés par Bernard Bensaid. Il leur propose parfois ensuite de racheter leur bien pour une valeur largement inférieure à leur valeur d’achat ou d’expertise. Ainsi, un propriétaire m’a montré un message de Bernard Bensaid qui lui proposait de racheter un bien à environ 17% de sa valeur d’expertise. »
.
 « Monsieur Bensaid travaille avec de nombreux avocats. Notamment un cabinet parisien de Maître Philippe Bensussan du Cabinet Dolla-Vial. »
.
 « Monsieur Bensaid s’est ainsi rapidement constitué un patrimoine immobilier. Plusieurs dizaines de millions d’Euros en toute impunité. »
.
 « Je ne comprends pas pourquoi les multiples victimes de cet escroc en col blanc ne se regroupent pas pour intenter une plainte collective. Comme cela se pratique aux USA ? »
.

Un article qui se veut avant tout fédérateur

En conclusion, tous les propos tenus dans cet article relatent des faits véridiques et vérifiables. L’intention de les diffuser n’est qu’une invitation bienveillante à s’interroger ou mieux cerner les pratiques financières de Bensaid. Enfin, libre à chacun d’en tirer ensuite des conclusions personnelles.

#BernardBensaid #DocteGestio #Faillite #Poppins #Bensaid
Bernard Bensaid et sa première faillite.

2 réflexions au sujet de “Bernard Bensaïd, docte gestio : première faillite

  1. Anonyme says:

    Ne parlons pas des salaires versés tous les mois en retard… même ses salariés n’en peuvent plus… les fournisseurs ne sont pas réglés sauf si menace d’arrêt de livraisons… un pur régal!

  2. Linares says:

    Félicitations pour vos dires. Je n’aurai pu dire mieux. Nous sommes effectivement maltraités. Ce personnage est immonde Respect pour votre plume et d’avoir osé dire que la vérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.