La montgolfière : le plus majestueux des oiseaux

Révoltez-vous, exprimez-vous, partagez !

L’heure M a sonné, c’est aujourd’hui mon baptême en Montgolfière. Nous arrivons sur un terrain qui semble propice à un bon décollage et compatible avec les vents. Le pilote sort son matériel d’aéronaute : la nacelle (immense), le ballon (immense), les brûleurs et de gros ventilos pour gonfler tout ça. Le dépliage du ballon à terre et en 2D m’impressionne par sa grandeur. Un Patchwork de nuances de bleu envahit soudainement toute une parcelle d’un champ.

Les clients, dont je fais partie, s’amoncèlent autour de la nacelle et du ballon et se répartissent naturellement les rôles pour donner un coup de main… cela fait parti du plaisir et du « folklore » je trouve. Je m’y emploie comme les autres avec engouement et amusement, motivé par mon impatience de décoller enfin, emporté aussi par cet esprit d’équipe qui nait spontanément.

Le ballon se gonfle rapidement et prend sa place au-dessus de la nacelle avec une facilité que je n’aurais pas imaginé. Invités par le pilote, nous prenons place à bord de l’engin. Les brûleurs crachent leurs flammes, tel le Dragon Smaug dans le Seigneur des anneaux. La nacelle vacille encore un peu entre sol et ciel et la séparation terre et air semble être inéluctable dans quelques secondes.

Sans vraiment m’en rendre compte, me voilà en l’air et l’ombre du ballon animée au sol me confirme cette sensation de voler. Cette ombre étend ses courbes avec embonpoint sur un paysage qui s’en amuse et s’en nourrit en partie et imprime sur la terre un tatouage vivant et éphémère. Le sol, puis les arbres, puis les clochers des villages confient leur peau à l’encre de notre ballon.

Nous frôlons délicatement l’air comme pour pousser la porte d’une pièce inconnue. Le pilote s’amuse même à toucher la pointe des arbres et je suis assez fier d’avoir pu saisir une pomme de pin à la volée. Un ballet sensuel entre la cime des arbres et la nacelle s’en suit, puis notre ballon s’élève, puis s’élève encore.

Nous sommes exactement 12 personnes dans la nacelle, dont un couple de papy mamie qui offre au soleil levant deux visages ridés par un sourire béat que j’intercepte dans un croisement de regards pétillants et submergés d’émotions.

Le temps suspendu

Accroché au ciel par cette bulle d’air imposante, je me sens comme suspendu aux cieux, bien au-delà de ce que pouvaient imaginer mes yeux. Le temps s’arrête, les aiguilles ne tournent plus, plus rien n’a d’importance que cet instant suspendu.

Suspendu aux lèvres de l’aéronaute, notre petit groupe d’aventuriers écoute religieusement la description poétique du guide des vents entrecoupés par des Whaouuu et des Ohhhh qui ont décidé de remplacer la ponctuation classique faite de points, de virgules et de majuscules.

Nous montons jusqu’à 2000 m d’altitude, puis nous redescendons et dans un mouvement abandonné au grès des vents et des intentions de notre pilote. Nous émerveillons les automobilistes et habitants des petits villages qui nous prennent en photo. Ils s’arrêtent, descendent de leur véhicule ou sortent de leur maison et nous devenons pour eux l’attraction du jour et un rêve éveillé qui se devine dans leurs yeux d’enfants, tout adultes qu’ils sont.

Après 1h de vol environ, nous entamons la descente avec l’oeil expérimenté du pilote qui entrevois déjà à peu près le lieu idéal pour se poser. Nous échappons aux tourbières grâce à un jeu talentueux du pilote avec les brûleurs et l’ampleur de la voile. Atterrissage impeccable avec amorti de tous les passagers, prévenus auparavant pour contribuer à se poser délicatement.

À la fois long et court, ce vol majestueux à bord de cet oiseau pas comme les autres est déjà enregistré dans ma mémoire à jamais. Nous quittons la nacelle et donnons un dernier coup de main pour replier le ballon.

Un verre de l’amitié précède la remise des diplômes certifiant notre baptême et tout le courage qu’on a eu de le faire, lol. Je souligne pour les plus craintifs ou sensibles à l’altitude, que le vol en ballon ne donne pas le vertige. Une sensation de sécurité et de confort nous accompagne constamment.

Un passager enchanté et diplômé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.